• Le Hope, du nom de son premier propriétaire Henry Philip Hope, est un diamant retaillé à partir du Bleu de France, un diamant bleu de la Couronne de 44,52 carats volé en 1792. Il provient des Indes. Le Hope a la réputation d'être un diamant maudit, puisque certains de ses propriétaires successifs ont connu une fin trouble, voire tragique... Ce diamant fut référencé dans le film Titanic de James Cameron appelé Coeur de l'océan, je comprends mieux pourquoi il fut choisi désormais.

    Image associée


    Le diamant est ramené en France par le voyageur Jean-Baptiste Tavernier, qui le vend à Louis XIV. La légende du diamant, régulièrement relancée, veut que la pierre ait été volée sur une statue de la déesse Sitâ épouse de Rama; septième incarnation de Vishnu. La vengeance du dieu fut à la hauteur de l'offense: Il maudit jusqu'à la fin des temps tous ceux qui entreraient en possession de la pierre sacrée ! Tavernier aurait fini dévoré par des bêtes sauvages, après avoir été ruiné (alors qu'il est simplement mort de vieillesse à Moscou, à 84 ans). Louis XIV fait tailler le diamant, qui passe de 112,5 carats à 67,5 carats, et le renomme "Bleu de France" ;Durant la Révolution, le roi Louis XVI et la reine sont mis à mort, et le diamant est volé au garde-meuble national en septembre 1792. Le diamant et ses voleurs quittent la France pour l'Angleterre. La pierre y est retaillée pour être plus facilement vendue et sa trace se perd jusqu'en 1812, exactement vingt ans et deux jours après le vol, durée suffisante pour que le vol soit prescrit.

    En 1824, la pierre est vendue à sir Henri Philip Hope, banquier à Londres, qui lui donne son nouveau nom. Son petit-fils, Henry Francis Hope Pelham-Clinton-Hope, hérite sous la forme d'une assurance-vie ; il ne peut ainsi se séparer de la pierre qu'avec l'autorisation du tribunal. Il vit au-dessus de ses moyens et cause la banqueroute de sa famille. Sa femme, l'actrice May Yohé, subvient seule à leurs besoins. Le temps que le tribunal l'autorise à vendre la pierre afin de l'aider à régler ses dettes, en 1901, May est partie avec un autre homme pour les États-Unis où elle revend le diamant un an plus tard.

    En 1901 le joyau rejoint la collection de Hanry Philip Hope qui lui donne son nom. Le propriétaire suivant, un français, Jacques Colot, se suicide peu après l'avoir acheté. Un prince russe offre ce joyau à une danseuse des Folies-Bergère, Melle Ladre qui est assassinée par un jaloux. Puis un joaillier grec le propose à un cruel sultan qui fera 2 nouvelles victimes, le joaillier meurt dans un accident de la route et le sultan est chassé par son peuple en 1909. Selon "l'Humanité" du 19 avril 1912, le collectionneur Salomon Habib qui a vendu le diamant meurt noyé.La pierre revient en Angleterre, puis en France, pour finalement revenir aux États-Unis. Le propriétaire suivant eut moins de chance. Simon Montharides eut un accident de voiture peu après avoir pris possession du diamant funeste. Il mourut dans le crash, ainsi que sa femme et sa fille.

    Le diamant retraversa l'atlantique dans les mains du financier Ned Mac Lean. Le joyau de mauvaise réputation lui fut cédé pour 154 000 dollars. Peu de temps après, son fils Vincent se tua dans un accident automobile, puis sa fille décéda d'une overdose. Sa femme plongea dans l'héroïne à cause du chagrin et Ned finit ses jours dans un asile en 1947. Le diamant fit partie de l'héritage aux petits-enfants, dont la petite Evalyn qui avait cinq ans. Deux ans plus tard, la famille Mac Lean vendit la pierre à Harry Winston, négociant en pierres précieuses, qui en fît don dans une simple enveloppe en kraft au Smithsonian Institute, où il se trouve encore. Bien lui en prit, car on trouva Evalyn Mac Lean morte dans son appartement à Dallas en 1947. Elle avait 25 ans et les raisons de sa mort restent inconnues...

    L'histoire du diamant Hope (Le coeur de l’océan) 
    Restant le plus gros diamant bleu jamais découvert à ce jour, le diamant est toujours visible dans la célèbre institution (National Museum of Natural History du Smithsonian,Washington), où il bénéficie d'une pièce réservée : c'est le deuxième objet d'art le plus visité dans le monde (6 millions de visiteurs annuels) après la Joconde au Louvre (8 millions de visiteurs annuels).
    On a constaté récemment que la composition chimique de la pierre est exceptionnelle : le type IIb dans laquelle elle est classée concerne moins de 0,2 % des pierres existantes.


    6 commentaires
  • Les médecins généralistes ont gagné plus de 6000 euros de prime sur objectifs en 2015

    Résultat de recherche d'images pour "contrat de ROSP"

    La prime sur objectifs calculée en fonction des performances des médecins a de nouveau été augmentée cette année, atteignant 6756 euros pour les généralistes.  le nombre des médecins qui a signé cette mystérieuse ROSP avec la Sécu : 89489 en 2014 soit 98% des médecins généralistes

    Cette année encore, les médecins généralistes ont de quoi se réjouir. Lancée en 2012, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP), octroyée en complément du paiement à l'acte, a atteint un niveau record l'an dernier à 6756 euros en moyenne pour chacun des généralistes bénéficiaires, selon l'Assurance maladie. C'est 7% de plus qu'en 2014. Si l'on inclut les médecins spécialistes, la ROSP tombe à 4514 euros en moyenne.

    Un signe encourageant sachant que la baisse ou la hausse de cette prime traduit chaque année l'évolution des performances des médecins. Autrement dit, si la ROSP a augmenté en 2015, c'est parce que les médecins ont atteint davantage d'objectifs qu'en 2014. Son calcul repose sur l'évaluation de 29 indicateurs liés à l'organisation du cabinet, au suivi des patients, à la prévention et à l'efficience. À chacun des indicateurs est attribué un nombre de points, la valeur d'un point étant fixée à 7 euros. Par exemple, la tenue d'un dossier médical informatisé vaut pour 75 points, soit 525 euros.

    En 2015, le taux d'atteinte des objectifs était de plus de 61% en France, contre 57,4% en 2014. Dans son rapport, l'Assurance maladie se dit notamment satisfaite de l'augmentation du suivi des diabétiques ou encore de la progression du taux de prescription dans le répertoire des génériques (+20% sur 4 ans). À l'inverse, dans une interview accordée au Quotidien du médecin , Nicolas Revel, directeur de l'Assurance maladie, s'inquiète du taux de prescription des antibiotiques, «en deçà des objectifs», à l'instar de la «vaccination des 65 ans et plus contre la grippe et du dépistage des cancers féminins».

    Malgré quelques aspects décevants, le bilan est plutôt bon. Depuis sa création, la ROSP n'a cessé d'augmenter année par année. En 2015, elle a coûté 404 millions contre 377,4 millions d'euros en 2014. 89.489 médecins en ont bénéficié dont 57.045 médecins généralistes et médecins à expertise particulière.

    Des opposants au dispositif

    Certains professionnels du secteur n'approuvent pas la rémunération sur objectifs de santé publique. C'est notamment le cas du (SML) qui demande la suppression du dispositif tel qu'il fonctionne aujourd'hui:«Les critères de la ROSP regroupent des objectifs économiques maquillés sous des valorisations scientifiques. [...] C'est comme si l'Assurance maladie nous disait “vous avez tout intérêt à ne pas écouter votre patient pour être mieux payé”», explique au Figaro Eric Henri, président du SML. Il est vrai que certains critères liés notamment à la place de l'informatique dans le cabinet médical posent question quant à la dimension «santé publique» de l'évaluation. «Le système est déresponsabilisant, ajoute le président du SML. Je ne tiens pas un rayon de supermarché Leclerc où quand je vends plus de saucisson je gagne des points».

    Dans son interview accordée au Quotidien du médecin, le président de l'Assurance maladie, Nicolas Revel a émis l'idée d'intégrer de nouveaux indicateurs pour évaluer la ROSP. Il a notamment évoqué la diffusion du nouveau test de «dépistage du cancer colorectal», «la lutte contre la iatrogénie chez les personnes âgées», ainsi que «les enjeux liés au tabac et à l'alcool». Des propositions qui vont davantage dans le sens du SML qui voit ces indicateurs plus liés au scientifique qu'à l'économique.

    Le Figaro 


    13 commentaires
  • Image associée

    Résultat de recherche d'images pour "bonne semaine"

      Image associée


    8 commentaires
  • Image associée

    Vues du salon intérieur ...

     

    Je vous souhaite a tous un agréable lundi et une bonne semaine

     


    10 commentaires
  • Image associée

     

    Image associée

    Le bonheur vient de l’intérieur et non de l’extérieur, car il ne dépend pas ce que tu possèdes, il dépend de ce que tu es.

    Résultat de recherche d'images pour "bisous gif"


    11 commentaires