• Prélude à l'hiver

    Image associée

    Tu crois être discret...mais penses-tu que je n'ai rien vu ?

    Tu fais tes coups en douce, sournoisement, sans avoir l'air de rien, grignotant chaque jour un peu plus de mon bien-être.

    Crois-tu que je n'ai pas vu que tu avais cette nuit repeint en rouille toutes les feuilles de la vigne-vierge.

    Crois-tu que je n'ai pas vu que tu avais décoiffé les arbres du jardin,  pire, que tu avais cueilli les toutes dernières roses églantines .

    Me prends-tu pour une niaise qui ne se serait pas aperçue que tu mordais à pleines dents dans mes tranches de jour laissant ta nuit avaler gloutonnement ma lumière, croquant les heures les unes après les autres comme une souris affamée et qui pour cacher les trous étalerait une couche de brouillard, ni vu ni connu.

    Crois-tu que je n'ai pas senti que tu avais baissé la chaudière, me forçant à ressortir tous mes pulls de l'armoire.

    Tu pointes le bout de ton nez en refroidissant le mien, tu es content sans doute de me donner des frissons,mais sache une bonne fois pour toutes, Monsieur l'Hiver, que ma préférence ira toujours à l'été et que dans la ronde des saisons, si j'en avais les moyens, je zapperais ton tour.

    Résultat de recherche d'images pour "bonne semaine separateur"


  • Commentaires

    4
    Vendredi 18 Janvier à 20:49

    Résultat de recherche d'images pour "images nanipeinture"

    Bonsoir Marie !

    Je passe te faire un bonjour et te souhaiter une belle journée de samedi. Et oui, l'hiver est bien là et l'on annonce de la neige sur ma région ...on verra ! Bisous de nani et Titi

    Tendresse !

    3
    Vendredi 18 Janvier à 07:28

    coucou ma petite  marie

    avec des gros bisous

    dany

    2
    Lundi 14 Janvier à 08:02

    Il faut bien qu'il passe le bougre, comme chacune de ces saisons sœurs il a son utilité, il permet au rosier endormi de préparer sa nouvelle floraison, il donne à la terre le temps de s'enrichir avec l'humus que l'automne lui a apporté, si j'osais je dirais qu'il permet à l'humain de découvrir l'empathie face aux plus démunis, ceux que l'été nous fait oublier. Bien sur avec l'âge cette saison devient plus rude pour nous, mais elle est nécessaire à la vie, à la joie des enfants, au repos de la nature que nous malmenons tant, l'hiver n'est pas la mort, il est le sommeil réparateur de la vie.

    Claude

    1
    Lundi 14 Janvier à 06:55

    coucou ma petite marie 

    c est  un beau texte ça sur l hiver  j adore 

    vivement  les beaux jours  hein 

    gros bisous 

    dany

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :